Forum des Chicken Farmers: cercles de brâkmarriens

Venez organisez vos éventements, vos actualités et conquètes anti-poulets du serveur Ulette sur le jeu Dofus
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Janvier 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Espirus, la folle sauvageonne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Espirus



Messages : 1087
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 25
Localisation : Dans mes chaussures

Feuille de personnage
Classe: Osamodas
Niveau:
199/200  (199/200)
Métiers: Tailleur, Bijoutier, Cordonnier, Joaillomage, Costumage, Cordomage

MessageSujet: Espirus, la folle sauvageonne   Sam 24 Déc - 2:13

Je me réveille, lovée dans une panoplie du Kitsou. J’émerge difficilement. J'observe autour de moi une agréable forêt verdoyante et tropicale. Des bulbes mobiles et colorés et des tiges des bambous s'agitent autour de moi. Elles m observent, chantent, dansent et festoient.
Il m'est impossible de nommer ce qui m'entourent. En fait, il m'est même impossible d'avoir recours au langage, et il semblerait je ne me souvienne de rien.
Je sens alors une alliance autour de mon doigt. Quelque chose y est gravé dessus, mais je ne sais plus lire. A quoi ça sert? Pas évident à trouver... De toute façon ça me gratte, alors hop on l'enlève et on la jette. (après avoir vérifier que ça ne se mangeait pas, bien sûr )

Je commence à courir. A travers la foret, par dessus la rivière, je file comme le vent. J'ai l'impression de voler. D'ailleurs de microscopiques ailes blanches m'aident un peu. Je continue ainsi jusqu'à l'épuisement pour m'effondrer quelque part et dormir sur place.
Réveiller par la faim, je cours gloutonner dix mètres plus loin des baies juteuses et sucrées. Je me sens alors observée: un bébé kitsou nae m'observe. Il a peut être faim lui aussi? Est-ce que je lui ai volé sa nourriture? Je lui tend amicalement une baie, qu'il me prend délicatement, mais il semble intéressé par autre chose, et me regarde d'un air complice et taquin.
Soudain, il me saute dessus, me mordille les oreilles et me tire la queue affectivement. Oh chouette, un copain!! On joue alors pendant des heures à travers la jungle.
Le soir tombant, mon camarade m'invite à le suivre pour me présenter à sa très grande famille, installée au pied du volcan. Je rencontre le chef Tanukouï San, les doyens Soryos, les mères Mayos, les guerriers Yokais et de multiples kitsous. Bien que les effrayant initialement, je me suis vite intégrée dans la communauté grâce aux offrandes de baies. J'ai bu le thé dans quasi toutes les tannière du campement, avant qu'on m'indique le dortoir où je dormirai, emmitouflé parmi les kitsous et leur chaleur corporelle exaltante.

C'est ainsi que le lendemain, débute mon apprentissage: de la maitrise du bâton à l'invocation, de l'art du soin et de la bénédiction, j’apprends très vite et dépasse même mes professeurs. Ma soif de connaissance est sans limite. Un doyen me dégote pour l'occasion un stage de planter d'arbres chez les bulbigs, mais là par contre, ce fut un fiasco: je ne sais planter qu'un étrange végétal orange (aux bonheurs des Mayos cuisinières, car il s'est avéré que celui-ci est comestible).
Quoi qu'il en soit, cette domination d'art multiple m'éleva au rang de doyenne guerrière, ce qui est une première depuis la création du Krosmoz. Je régnais sur la foret, la main sur le cœur, toujours au service de mes camarades.

Mais un jour, d'étranges inconnus s'invitent dans notre foret. Le même blason violet et blanc arbore les tenues de ces bipèdes. Cachés dans les fourrés, ma troupe et moi les observons. Certains sont comme moi, avec des queues de dragon (ça me fait bizarre du coup). Tous ont des ailes blanches aussi, mais quelques choses de différents émanent d'eux, quelques choses de puissant mais de malfaisant. Nous tenons donc toujours notre poste d'observation par crainte, afin de découvrir l'ennemi potentiel. Ils semblent chercher quelques choses activement. Une troupe de leur congénère les rejoint et des voix s’élèvent alors:
"Chef, Bulgig le Danseur semble introuvable.
-Mais?! C'est impossible! Voila une heure que nous le chassons sans relâche. Il doit bien être quelque part, bande d'incapable!
-Je vous le jure, on a quadrillé la zone méthodologiquement et..."
Le chef gifle son sbire.
"Je n'ai que faire de ta méthodologie inefficace! Je me demande bien ce que tu fais chez nous, l'élite, la superbe Extasia!"
La folie sanguinaire envahit le chef, il s'acharne sur son sbire et le rue de coup. Un fois réduit en un tas de viande haché menu, il s'en détourne, toujours énervé.
"Ce danseur, je vais lui faire les pieds tu vas voir. Il est la propriété de Extazia'. Tous nous appartient, tous n'est que superficiel, objet à peine distrayant vu que je suis un dieu sur ce monde. Ma raison est vérité et justice. Et cette foret va connaitre ma colère, car elle n'exerce pas MA volonté! DONNE MOI CET ARCHIMONSTRE! A MOI! A MOI! A MOI!!"
La terre tremble et une odeur de souffre s'élève. La peur envahit mes camarades. Avaient-ils flairé ce que je ne pouvais sentir? Ils s'enfuirent au plus vite dans la cohue la plus totale. Mais que se passe-t-il? Je me retourne vers ces visiteurs pour observer juste à temps que des flammes allaient me dévorer. Face à elles, je ne pouvais rien faire d'autre que fuir. Je me précipite au village pour prévenir du carnage, et organiser l’évacuation de toute la population de la foret. Le feu semble nous encerclé, mais une percée est possible à l'ouest. Je mène alors la foule sur le chemin que je leur trace, portant des blessés, des bambins et quelques doyens boitillants. Il fallait rejoindre l'orée puis l'océan à tous prix!

Une fois sortie de cette jungle, ce que je vis me glaça le sang: ces maléfiques visiteurs nous attendaient, et ce jetaient sur tout ce qui bougeait. Ils tuèrent ma famille sous les yeux.
Mon sang ne fis qu'un tour et je me jette à corps perdu sur ces étrangers. J'en mis un hors service, puis un autre, et un autre. Ils durent se mettre à quatre sur moi pour réussir à m’arrêter. ça semblait les faire rire que je défende mon territoire. Mais j’intéresse le meneur, ils ne me tuèrent pas mais me jetèrent dans une cage, malgré les coups de griffes et de dents que fournissait encore.
Et c'est dans celle-ci que je vécu une période interminable, captive et à la merci de la cruauté de ce meneur. Il semble que je détiens un savoir perdu, que je ne pouvais transmettre, car je ne savais toujours pas parler. J'ai subit tortures, affamement, humiliations et perversités. J'étais devenu l'objet à montrer, le spécimen unique en son genre, la bête de foire du meneur, mais également sa chose. Qu'il cranait devant ces convives...
Je ne pouvais me résoudre à croire que je suis leur semblable. Mon corps me le prouve pourtant. Mais je ne ne suis pas comme eux! Si cruel, si irrespectueux, si insensible... J'en été malade. Je perdais les plumes de mes ailes. Je regrettais ma famille, mes amis et ma forêt perdus à jamais.

Le jour survient où je ne fut plus intéressante aux yeux de cet homme. Je fut jeté sauvagement dans les caniveaux de Brakmar, cette ville qu'ils haïssent tant. Liberté! Enfin!! J'inspire à grands poumons. Mais argh, l 'odeur de souffre me renvoie à la figure le massacre auquel j'ai assisté. Sous le choc de ces mois passés, je m'effondre et me laisse mourir de faim. Comment avancer lorsqu'on a tout perdu? Je suis affamée, je ne connais rien sur l'écosystème qui m'entoure. Je me méfie de ces bipèdes même si ceux d'ici ont l'air différent. Je ferme mes yeux, le froid m'envahit, je repense à ce que j'ai vécu dans ma forêt, à ces instants privilégiés perdus...
"Mais c'est Espirus! Espirus!?! Qu'est-ce que tu fou dans cet état bowdel?!"
Quelque chose me saisit par les épaules et tente de me relever. Son odeur corporelle me rappelle vaguement quelque chose, mais c'est encore flou. J'ai trop faim, froid et foif pour avoir envie de me souvenir.
"Spirou, aller revient à toi! Spirounette, ne me lâche pas, aide moi un peu! Bouge tes fesses, sac à patates molles! Oh hisse! Par Rushu, mais dans quel état tu es! Un vrai charfer ambulant!! Si je mets la patte sur celui qui t'a fait ça, il tâtera de mon fouet, tu vas voir!..."
Me voila donc transporté par cet individu qui me semble familier. J’entrouvre les yeux et aperçoit une queue de dragon. Est-ce un parent biologique? Mon frère ou mon père? Je suis trop fatiguée pour retrouver par moi-même. En tous cas, ces frictions sur mon corps me réchauffe et son parfum m’apaise. Je m'endors alors qu'il me porte sur son épaule.


Dernière édition par Espirus le Lun 19 Mar - 14:40, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Espirus



Messages : 1087
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 25
Localisation : Dans mes chaussures

Feuille de personnage
Classe: Osamodas
Niveau:
199/200  (199/200)
Métiers: Tailleur, Bijoutier, Cordonnier, Joaillomage, Costumage, Cordomage

MessageSujet: Re: Espirus, la folle sauvageonne   Dim 25 Déc - 15:40

Voila encore un morceau de mon back groud, mais toujours pas fini Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: .   Dim 25 Déc - 21:43

J'adore ton histoire ! Razz pig Moi sa me donne tout simplement envie d'xp a fond et d'éclater de l'ange ! Twisted Evil Vivement la suite ! pig pig pig
Revenir en haut Aller en bas
Espirus



Messages : 1087
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 25
Localisation : Dans mes chaussures

Feuille de personnage
Classe: Osamodas
Niveau:
199/200  (199/200)
Métiers: Tailleur, Bijoutier, Cordonnier, Joaillomage, Costumage, Cordomage

MessageSujet: Re: Espirus, la folle sauvageonne   Dim 25 Déc - 21:50

oh oui rejoind nous dans cette super lutte de la domination bontarienne

J en parlerais dans la suite en plus XD


Dernière édition par Espirus le Lun 2 Jan - 10:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Espirus, la folle sauvageonne   Dim 25 Déc - 23:52

j'ai trouvé sa bien fais et comme kree sa ma donné envie de tuer du bontarien elle et tres belle comme histoire Smile j'ai rien d'autre a dire a part parfais
Revenir en haut Aller en bas
Espirus



Messages : 1087
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 25
Localisation : Dans mes chaussures

Feuille de personnage
Classe: Osamodas
Niveau:
199/200  (199/200)
Métiers: Tailleur, Bijoutier, Cordonnier, Joaillomage, Costumage, Cordomage

MessageSujet: Re: Espirus, la folle sauvageonne   Dim 25 Déc - 23:55

Oh je suis vraiment touché que tu trouves ça "parfait"
Mais l oeuvre reste inachevé encore quelque temps.
J'ai hate de publier la suite!!


Dernière édition par Espirus le Lun 2 Jan - 10:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: oe moi je di comme free   Lun 2 Jan - 14:14

oe moi jdit comme free vous me dite quand faut defoncer les bonta et jrai la^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Espirus, la folle sauvageonne   Lun 19 Mar - 15:23

Bravo espi !!! Magnifique RP tu as un talent indéniable. J'ai aimé comme je t'ai dit en MP in game, la façon dont tu fais passer le meneur de Extazia' pour un tirant sans coeur, ce qui est le cas en jeu !.

Étant aussi une Osa, j'ai particulièrement apprécié ce court récit. J'attends avec impatience la suite ou tu parleras des brâks, j'espère en tout cas que tu continueras à nous en mettre plein les yeux avec de tels histoires ^^.

Bisous, Athena-Latina, amie brâk.
Revenir en haut Aller en bas
Espirus



Messages : 1087
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 25
Localisation : Dans mes chaussures

Feuille de personnage
Classe: Osamodas
Niveau:
199/200  (199/200)
Métiers: Tailleur, Bijoutier, Cordonnier, Joaillomage, Costumage, Cordomage

MessageSujet: Re: Espirus, la folle sauvageonne   Mer 21 Mar - 9:30

Comme je te l'ai déjà dis: quand j'ai écris mon rp, j'ai voulu faire des recherches pour savoir qui était ce perso / joueur que je ne connais pas. et le ladder buggé (comme souvent) et je n'ai toujours pas vu qui s'était.

Enfin bref, ça reste que de la fiction, je ne connais pas cette personne, et j'espere que si un jour elle passe par là elle aura la maturité pour comprendre que je ne lui en veut pas ou je ne sais quoi.
flower

_________________
.
Le Krosmoz n'est pas que dichotomie manichéenne...
_________________

- Administrateur du forum
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Espirus, la folle sauvageonne   Aujourd'hui à 18:05

Revenir en haut Aller en bas
 
Espirus, la folle sauvageonne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon dieux elle est folle celle-là ! "Xbox 360".
» Chroniques d'une âme folle.
» Présentation d'une folle
» une caméra folle !!
» Louise , elle est folle |Fini ? |

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Chicken Farmers: cercles de brâkmarriens :: Partie Publique :: RôlePlay-
Sauter vers: